Ces différences sont primordiales, car de ces définitions dépendent le taux de TVA qui va être appliqué.
Essayons donc  de définir ces mots et leurs contextes.

Animation ou pas ?

Définition :

L'animation suppose l'interaction entre les intervenants et le public. Il y a donc une  grande proximité des artistes, avec une adéquation particulière à l'événement. En général, il n'y a pas de lieu dédié plus particulièrement aux artistes, ils évoluent au milieu du public.
Par exemple :
  • Animation d'un repas. Les chanteurs évoluent entre les tables, interviennent entre les plats, à des moments bien précis, choisis avec les organisateurs.
  • Animation d'une cérémonie : messe de mariage par exemple.

En conséquence :

L'animation est donc secondaire dans un évènement. Sans elle, l'évènement peut exister et c'est pour cela que la TVA sera à taux plein.

Spectacle ou concert ?

Dans les deux cas, l'évènement ne peut avoir lieu sans le concert ou le spectacle. La TVA sera donc à taux réduit ou super-réduit selon les cas.

Spectacle :

Un spectacle, au sens tel qu'Avant l'Aurore le définit, comporte de la mise en scène, des costumes et éventuellement des décors. Il est un tout en lui-même et a en général besoin sinon d'une scène, au moins d'un espace dédié.

Ici, le visuel est tout aussi important que la musique.

Concert :

Il se passe en général sans mise en scène. Ici la place donnée à la musique et l'écoute est primordiale. Il pourrait être écouté les yeux fermés.
Quand il n'y a qu'un ou deux musiciens, on appelle cela un récital.

Accès Elèves